NEWS 
MARS 2004

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Mars 2004

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* SANDOZ, nouveau nom pour la division Génériques de Novartis, GNR-Pharma
[Analyse :  changement mondial dans 120 pays (en France, Numéro 3 derrière MERCK-Lipha et BIOGARAN-Servier) ; reprise du nom d'avant la fusion Ciba Geigy avec Sandoz qui a créé Novartis ; spin-off futur ?]

* RANBAXY RPG-Biogalénique, ex-Aventis et Rhône Poulenc Génériques, redevient "RPG"
[Analyse : les initiales sont conservées, mais le contenu change pour Ranbaxy Pharmacie Génériques]
          + Avril 2006 : le nom est définitivement fixé à RANBAXY et RPG est abandonné

* Accord LEEM-CEPS pour 4 ans concernant les Prix des Produits Hospitaliers
[Analyse : une nouvelle procédure, semblable à celle du dépôt de prix, remplace la liberté des prix ; (1) déclaration de prix motivée (prix proposés par conditionnement, prix et statuts pratiqués dans les autres pays de l'UE, avis de la COM de Transparence, prévisions de ventes sur 3 ans, engagement d'informations annuelles au CEPS...) par l'exploitant après l'inscription au Journal Officiel ou après l'AMM, (2) opposition ou irrecevabilité éventuelle du CEPS (sinon accepté) sous 15 jours (motifs possibles : prix trop élevés par rapport à l'UE, par rapport à la concurrence en France, indications et potentiels de ventes trop hétérogènes avec risque de dépenses trop importantes pour l'assurance maladie obligatoire), (3) si opposition ou irrecevabilité, nouvelle déclaration de l'exploitant sous 15 jours, (4) sous 10 jours, réponse du CEPS, alors définitive, (5) si réponse définitive négative, alors proposition par le CEPS aux Ministres d'un prix fixé par arrêté]
          + Juin 2006 : arrivé à échéance, l'accord est reconduit mais sa substance a été vidée par la procédure de rétrocession de 2005 (90% des médicaments sont sortis de la réserve hospitalière et peuvent être achetés en ville) ; une modification importante restreint encore plus la portée de l'accord de 2004 : lorsque le CEPS constatera un dépassement de l'objectif de 1 % de croissance du C.A. des médicaments inscrits sur la liste des médicaments rétrocédables, il demandera aux Labos, collectivement, de reverser une partie de l'excédent à l'Acoss... la liberté des Prix à l'hôpital est totalement encadrée

Politique et économie de la Santé

* Remaniement ministériel avec le départ de Jean-François Mattei et son remplacement par Philippe Douste-Blazy  (Ministre de la santé et de la protection sociale) assisté de Xavier Bertrand (Secrétaire d'État à l'Assurance-maladie)
[Analyse : M. Douste-Blazy (UMP), âgé de cinquante et un ans (Né le 1er janvier 1953 à Lourdes), est le député-maire de Toulouse depuis 2001 (ancien Maire de Lourdes de 1989 à 2000), et a été Ministre délégué à la santé auprès de Simone Veil (1993 - 1995),  puis Ministre de la Culture (1995-1997); cardiologue de formation (Interne des Hôpitaux de Toulouse en 1976, Docteur en médecine en 1982, Praticien hospitalier en 1986, Professeur à la Faculté de médecine en Épidémiologie, Économie de la Santé et de Prévention en 1988, membre de la Société Française de Cardiologie) ; publications, "Pour sauver nos retraites", 1998, "Le profit partagé", 2000, "La ville à bout de souffle", 2000, toutes chez Plon, collection "Demain"...M. Bertrand (UMP), député de l'Aisne, âgé de trente-neuf ans (Né le 21 mars 1965 à Châlons-sur-Marne), est aussi adjoint au maire de Saint-Quentin ; il était chargé du dossier retraite à l'UMP ; agent d'assurances à la ville depuis 1992, il possède un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) d'administration locale et une maîtrise de droit public ; réputé pédagogue]

* Le CEPCM, nouvelle Institution Européenne, s'installera en Suède à Stockholm
[Analyse : le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM) est dédié à la surveillance épidémiologique des maladies infectieuses à l'échelle de l'Europe pour aider les États de l'UE à coordonner leurs efforts de lutte contre les épidémies (assistance technique et avis scientifiques indépendants), sans pouvoir réglementaire pour l'instant... cf. SRAS et Grippe aviaire]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par FISHER d'APOGENT pour US$ 3.7 Milliards en actions (OPE amicale et reprise de dettes)
[Analyse : fabricant et distributeur d'équipement scientifique pour les laboratoires (kits de diagnostic, réactifs, microscopes électroniques et stations de travail de laboratoire de recherche), l'américain Fisher Scientific International fusionne avec son compatriote Apogent Technologies qui fabrique notamment des plaques de microscope, des tubes à essai, des kits de test, de flacons et des conteneurs de sécurité en dégageant des marges plus élevées que Fisher ; la prime n'est que de 5,5% sur le cours de clôture d'Apogent le même jour, mais parallèlement Fisher reprend US$ 1 Milliard de dettes contractées par Apogent ; le nouveau groupe aura un CA pro forma 2004 de US$ 5.1 Milliards et une valeur boursière de US$ 9 Milliards, avec pour clients les labos pharmaceutiques, les biotech, les organismes de recherche et les institutions médicales ; Fisher a concrétisé 36 acquisitions depuis 1991 pour un CA agrégé de US$ 2 Milliards]

* Acquisition par AMGEN de TULARIK pour US$ 1.3 Milliard 
[Analyse : le leader mondial des biotechnologies, l'américain Amgen achète les 80% de son compatriote Tularik, qu'il ne détient pas encore ; l'opération valorise l'action Tularik à US$ 25, soit une prime de 47% sur le cours de clôture ; la technologie de régulation des gènes de Tularik permet de lutter contre les inflammations de plus en plus fréquemment liées aux cardiopathies et à l'arthrite ; rappel : Amgen en 2002 a acquis Immunex pour US$ 10 Milliards, mettant ainsi la main sur Enbrel, un traitement injectable de l'arthrite rhumatoïde, dont le CA atteint US$ 1.3 Milliard]
          + Avril 2006 : nouvelle acquisition pour US$ 2.2 milliards par Amgen, ABGENIX, une autre Biotech avec US$ 18 Millions de CA, US$ 207 Millions de pertes et un burn-out très élevé, en 2005 ; l'enjeu est de mettre la main sur des anticorps monoclonaux -Panitumumab- et sur la technologie Xenomouse

* Acquisition par ACTIVA (fonds d'investissement) de DELPHARM, filiale d'AGUETTANT (avec mise en place d'un MBO sur 20% du capital)
[Analyse : mouvement brownien dans le façonnage, après les cessions d'Aventis ; Delpharm était le leader Français du façonnage (CA = € 55 Millions), notamment pour Pfizer, Servier et Roche ; Aguettant conserve son autre filiale, Delmas, acquise en 1988]

* Acquisition par la société de capital risque 3i de l'allemand BETAPHARM pour € 300 Millions (auprès de Santo, holding des familles Strüngmann)
[Analyse : Betapharm, quatrième "génériqueur" allemand, qui emploie 324 personnes, compte, grâce à ce rachat, rattraper son retard sur les trois premiers du secteur que sont Hexal, Ratiopharm et Stada Arzneimittel (en France respectivement, G-Gam, Ratiopharm-Merckle, EG-Labos); note : les familles Strüngmann contrôlent aussi Hexal]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Marc Rey, chez PHYSCIENCE (LANGHOLM), comme P.-D.G.
[Analyse : auparavant, SSL (ex SCHOLL), D.G. France, Benelux et Ibérique (2001 - 2004), JOHNSON & JOHNSON France, D.G. Division Consumer (1998 - 2000), MCKINSEY France, Consultant (1994 - 1998), LESIEUR, Directeur Marketing Huiles Alimentaires (1992 - 1994), LESIEUR, Chef de Produit, puis Chef de Groupe Export ( - 1992), Né en 1965 (estim.), Sup de Co Paris 1986, Insead IEP Management Programme 1994]

* Béatrice Cazala, chez B.M.S. Europe, comme Vice-Président EMEA 
[Analyse : auparavant, B.M.S. Europe, Vice-Président Europe du Nord,  B.M.S.-UPSA France, D.G., Senior Vice-Président (1999 - ), UPSA, D.G. Opérations France (1995 - 1998), B.M.S. France, Vice Président Marketing (1993 - 1994), BRISTOL France, Vice Président Marketing (1992 - 1993), Née en 1956,  Médecine, Sup de Co Rouen]

* Gilbert Julien, chez MERCK LIPHA SANTÉ (MERCK A.G.), P.-D.G. 
[Analyse : auparavant,  MERCK LIPHA (MERCK A.G.), Directeur Pharmacie Éthique France (2002 - 2004), GLAXO WELLCOME Roumanie, P.-D.G. (1999 - 2002), GLAXO WELLCOME France, Chef de Produit, Chef de Gamme, Directeur Marketing ( - 1999), Insead IEP 1998, Harvard]

* Christophe Hinous, chez AVENTIS PASTEUR comme Vice-président Staffing & Recruiting au sein de la direction des Ressources Humaines 
[Analyse : auparavant, HAY MANAGEMENT GROUP,  consultant expert (1999 - 2004), Mercer Management Consulting (à Londres), LVMH-Financière Agache, attaché à la DRH, ESSEC 1983 et IGS (Institut de gestion sociale : 3ème cycle en gestion des ressources humaines)]

* Noël Renaudin, nommé en 1999, est reconduit à la présidence du CEPS
[Analyse : âgé de 57 ans, Noël Renaudin était rattaché à la DGCCRF (Ministère des Finances) jusqu’en avril 1998, date à laquelle il a été nommé chef de mission pour l’informatisation du système de santé, et donc en charge de la mise en place du RSS. Parmi ses attributions successives à la DGCCRF : chef du bureau de la consommation, chef de service Concurrence et Orientations des activités (de 1990 à 1994), chef de la mission de contrôle d’État “Sécurité sociale, action sociale, santé”  (de 1995 à 1997) ; ENA (1974)] suite : News Novembre 2007

* Louis Schweitzer, chez ASTRAZENECA comme Administrateur, puis Président non exécutif, fin 2004
d'AstraZeneca à la fin de l'année
[Analyse : auparavant, RENAULT, P.-D.G. (depuis 1992 et jusqu'en 2005), Directeur du Plan et du CG, Directeur Financier, puis D.G. (1986 - 1992), ÉTAT, Directeur du Cabinet de Laurent Fabius (PS), Ministre du Budget, de l'Industrie et de la Recherche, puis Premier Ministre (1981 - 1986), Haut Fonctionnaire, né en 1942, IEP Paris, ENA 1970, petit-neveu d'Albert Schweitzer, Prix Nobel 1952, Administrateur, puis Vice-président de l'Institut Pasteur 1991-1994)]

* Gilles Pluntz, chez FERRING HQ, comme Senior Vice-President Europe-South et Président France
[Analyse : auparavant, MERCK SHARP & DOME Suède, D.G., Allemagne, Directeur Marketing]

* Jean-Claude Albrecht, chez Chiltern France comme P.-D.G.
[Analyse : auparavant, ICON CLINICAL RESEARCH, D.G. ; né en 1957, Médecine]

* Philippe Bayon, chez MERCK LIPHA SANTÉ (MERCK A.G.), comme Directeur Marketing
[Analyse : auparavant, MERCK LIPHA (MERCK A.G.), Directeur U.T. Diabète, Endocrinologie]

* Ivan Palmer, chez ASTRAZENECA France, comme Directeur des Opérations Marketing 
[Analyse : auparavant, ABBOTT France, Médecine, administrateur Cryozootech]

* François-Xavier Béguin, chez GRANIONS, comme P.-D.G. (où Patrick Block demeure administrateur)
[Analyse : auparavant, ORION France, D.G. et Vice-Président Europe du Sud, FISONS France, Directeur Marketing (1996 - 1998), FISONS France, Chef de Produit (1995), Né en 1961]

* Louis-Charles Viossat, à l'ACOSS comme Directeur et à l' IGAS, comme Inspecteur 
[Analyse : auparavant, ÉTAT, Ministère de la Santé, Directeur de Cabinet de Jean-François Mattei (UMP) (2002 - 2004), LILLY (ELI LILLY) France, Directeur Corporate Affairs (2001 - 2002), BANQUE MONDIALE, Chargé de Mission (Santé, Retraites) (1998 - 2000), ÉTAT, Ministère des Affaires Sociales, Conseiller du Ministre Jacques Barrot (UDF) et Conseiller Technique du Secrétaire d'État à la Santé Hervé Gaymard (RPR) (1996 - 1997), ÉTAT IGAS, Inspecteur Adjoint, puis Adjoint à l'Inspecteur Général (1992 - 1996), Né en 1964 (estim.), Sciences Po, ENA (1992)]

* Christian Doubilet, chez HEALTHCARE BRAND CONSULTING, comme Président-Fondateur 
[Analyse : auparavant,  CREATIVE HEALTHCARE ADVERTISING (YOUNG & RUBICAM), D.G. ( - 2003),  Agences Communication Santé (1988 - ), Médecine]

* Brigitte Calles, au L.I.R., comme Directeur (en remplacement d'Isabelle Giri)
[Analyse : auparavant, MUTUALITÉ FRANÇAISE (FNMF), Directeur du Département Politique du Médicament (1999 - 2004), PRICE WATERHOUSE COOPERS, Consultant Senior secteur Santé - Pharmacie,  ERNST & YOUNG, Consultant en Management de la Santé, ÉTAT, Chargée de Mission auprès du secrétariat d'État à l'action humanitaire d'urgence, Médecine Générale (Docteur) et Diplôme Universitaire de Formation Médicale Continue, ESSEC 1992]

Relation Client

* Acquisition par YAHOO! de KELKOO le leader Européen des guides d'achat comparatifs par Internet
[Analyse : créé en 1999, Kelkoo (250 personnes, dont 110 en France) avait pourtant multiplié les déclarations d'indépendance, de résultats positifs et l'intention de s'introduire en bourse, cet été ... les venture capitalists Français et Espagnols (31% du capital) ont décidé différemment; pour un montant de € 475 Millions en cash (11 fois le CA), Yahoo! s'investit de plus en plus dans le e-business, après l'acquisition d'Overture aux USA ; en 2003, Kelkoo revendiquait sur un an 27 millions d'utilisateurs Européens et 6 Millions de visiteurs uniques en France, et avait Google comme partenaire privilégié...]

* Nouvelle campagne radio originale pour CIALIS
[Analyse :  Lilly a commandité l'agence TAMTAM pour des séquences "tranches de vie": www.agence-tamtam.fr/chezalice.html]

* Le grand public rejette la campagne publicitaire institutionnelle de PUBLICIS pour Sanofi-Synthélabo à l'occasion de son OPA
[Analyse : le magazine L’Express écrit que d'après un sondage Ipsos, la campagne « Nous refusons l’idée de ne pas trouver plus vite le médicament qui va guérir Louis » arrive en tête des messages publicitaires les plus rejetés par le public ces derniers mois... des pré-tests ont-ils été réalisés ou bien y-avait-il urgence?]

Internet en Santé

* Nouveau site de la FDA pour l'information sur les médicaments : http://www.accessdata.fda.gov/scripts/cder/drugsatfda/ 
[Analyse :  La FDA lance Drugs@FDA, nouveau site d'informations sur les médicaments autorisés aux USA, pour les patients et les professionnels de santé (clés verrouillées): médicaments éthiques et OTC autorisés par la FDA, plus équivalents génériques ; recherches à partir du nom de marque, du nom du principe actif, par date d'autorisation ou encore par numéro d'autorisation (NDA, ANDA et BLA) ; ultérieurement, il est prévu que les patients puissent connaître les rappels de lots, les "warnings" et les pannes d'approvisionnement]

* Nouveau site sur l'opinion pharmaceutique de l'Ordre national des pharmaciens : http://www.opinion-pharmaceutique.fr 
[Analyse : L'Opinion Pharmaceutique est un concept qui est développé au Québec et donne lieu à une abondante réflexion en langue française et anglaise ; cf. Les Nouvelles pharmaceutiques (2003-11), n°380 : 247-261 ; une manière de rendre incontournable l'acte "face to face" et d'augmenteret valoriser la rémunération]

* Nouveau lifting du site Pro pour les voyageurs : www.travelsante.com lancé en 2000
[Analyse : classement par pays et par thème, centres de vaccination, bien préparer son voyage, maladies, veille épidémiologique (grippe aviaire) ; deux sections, gratuite pour des conseils aux voyageurs, payante, € 180 par an, pour la partie professionnelle, avec un mois d'essai gratuit pour les médecins, pharmaciens ; un "flash" épidémie, envoyé par e-mail ; nouveauté 2004 : formations]

Chiffres Clés de Pharmaclient

*  Baisse du lectorat de la presse médicale et hausse de la presse pharmaciens (Source Ipsos / Q=quotidien, B=bi-hebdo, H=hebdo)

Médecins 2002 2003 Pharmaciens 2002 2003
Quotidien (QDM) (Q) 60.1% 54.5% Moniteur des Pharmacies (H) 61.5% 62.7%
Concours Médical (H) 31.2% 28.5% Quotidien (QDP) (B) 47.4% 55.8%
Le Généraliste (H) 44.6% 37.4% Impact Pharmacien (H) 23.2% 29.4%
Impact Médecine (H) 38.4% 33.2% Pharmacien de France 23.6% 23.8%
Panorama (H) 37.1% 31.0% Actualités Pharma. 23.3% 23.3%
Revue du Praticien (H) 37.1% 33.3% Pharmacien Manager 6.4% 8.0%

[Analyse : des statistiques à mettre en parallèle avec les investissements publicitaires pour la Presse Médicale généraliste par les laboratoires, soit € 112 Millions en 2000, 93 Millions en 2001, 73 Millions en 2002 et 68 Millions en 2003 ; et inversement une forte croissance publicitaire pour les pharmaciens, notamment des génériqueurs ; au Medec, Medimedia (QDM) a présenté une étude avec groupe témoin, pour une publicité dans une pathologie aiguë saisonnière, qui montre dans un premier temps une augmentation du CA de 3€ pour un 1€ investi, mais la rémanence éventuelle est en cours d'évaluation ; co-promoteurs : Bruno Sarfati, THALES (Cégédim) et Denis Delval, Directeur Marketing Bayer]

Gadgets de l’e-humain

* Siemens DMP, bientôt le premier téléphone mobile capable de télécharger des fichiers MP3 sans PC
[Analyse : vendu en UK et Allemagne pour 150 € par l'opérateur mmO2, le Digital Music Player, recherche des titres, par genre ou artiste, et les télécharge via le GPRS, sans ordinateur ; possibilité de test en ne téléchargeant (gratuitement) que 30 secondes du morceau ; mémorisation dans une carte Flash de 64 Mo... prometteur]

* 5 Smartphones au banc d'essai de Décision Micro (N° 586)
[Analyse : premier commentaire, l'hétérogénéité  des caractéristiques des 5 appareils marque l'immaturité de ce marché ; les smartphones, ou PDA-téléphones, sont encore trop des outils de consultation et pas assez de traitement de l'information ; l'autonomie est encore trop limitée, car les applications sont gourmandes (3 à 7 heures en conversation) ; et les vainqueurs sont le Treo 600 de Handspring (en fin de vie, avec clavier complet, mais pas de Bluetooth :  € 330 H.T. packagé) et le P900 de Sony Ericsson (écran tactile, MP3, base USB : € 417 H.T. packagé)

Divers

* PFIZER France a vendu aux enchères sur Internet du matériel de son centre de R&D de Fresnes (ex Jouveinal - Warner Lambert) 
[Analyse : une initiative originale en France par Webcast, managée par DOVEBID, www.dovebid.com ]

* Presbytie : feu vert de la FDA à une technique qui évite les lunettes due au simple vieillissement
[Analyse : Le Californien Refractec va pouvoir commercialiser un procédé de kératoplastie qui restaure l'acuité visuelle d'avant l'âge de 40 ans ; le "Point de vue CK", utilise des ondes radio pour restaurer le cristallin et la vision oculaire de près (donc pas de chirurgie mutilatrice ou douloureuse), en agissant par resserrement des petites zones de collagènes ; Refractec estime à 90 millions le nombre d'Américains candidats potentiels pour un coût par oeil de US$ 1.500 à 2.000 (les chirurgiens doivent investir US$ 50.000 en matériel) ; note : la technique de Refractec retarde seulement l'échéance de la presbytie]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017