NEWS 
MAI 2008

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

  

NEWS   Mai 2008

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Contrefaçon : la Suisse et l'Inde, premiers exportateurs de médicaments contrefaits vers l'Europe
[Analyse : selon la Commission Européenne, les volumes de faux médicaments confisqués aux frontières extérieures de l'UE ont augmenté de 51 % l'an dernier... et comme toutes saisies des douanes, cela ne représente que la partie émergée de l'iceberg ; à eux 2, les 2 pays représentent 80% des origines des saisies, mais évidemment, ce n'est pas en Suisse que se fabriquent les médicaments contrefaits... plutôt dans des petits «garages» mobiles en Chine, Géorgie, Turquie, Inde ; la lutte s'intensifie par l'ensemble des acteurs (Labos, autorités, administrations, locales et Européennes), non pas pour des questions lucratives, mais pour des enjeux de Santé Publique évidents, dans l'attente d'une individualisation du traçage des boîtes (RFID, mais cher; data matrix à venir) : il reste qu'elle est très difficile et que le risque est de voir se développer de véritables réseaux mafieux, comme pour la ...]

* Création par l'IFPMA d’une base de données Internet sur tous les programmes de partenariats des Entreprises du Médicament en faveur des pays en développement, appelée Health Partnerships for the Developing World - 2008
[Analyse : une réponse réussie aux détracteurs plus ou moins sincères (ou informés), qui ne peuvent connaître toutes les actions menées par les Labos, individuellement ou collectivement, pour les populations des pays pauvres (malgré toutes les difficultés logistiques, et les ré-importations illicites par des truands locaux) ; l'édition 2008 -la première- de cette base de données fait apparaître un total de 155 programmes à long terme (135 en 2007), notamment dans le HIV, la tuberculose et la malaria (82, vs. 78) et pour l’enfant et la santé de la mère, les maladies chroniques (43, vs. 28), et 36 programmes spécifiques au Kenya, dont 11 dans le diabète et 28 conduits en association avec l’OMS... une belle action]

Politique et économie de la Santé

* Lancement, par la FNMF, de Priorité Santé Mutualiste
[Analyse : le projet, annoncé il y a 2 ans, est important et se veut un embryon de managed care (hors Sécu) ; il concerne d'abord une phase pilote, en Bretagne et en Languedoc-Roussillon, puis, d'ici à la fin de 2009, les 38 Millions de Français couverts par la Mutualité Française : d'abord, un centre de contact téléphonique aide les adhérents à trouver un établissement de soins, une association de malades ou des informations fiables sur la santé (maladies graves, dépendance), d'après des critères de seule qualité... ensuite, la sélection sera opérée sur des critères également économiques]

* Le Conseil d'État annule certaines dispositions majeures de la première Convention Pharmaceutique de 2006, suite à un recours d'un syndicat minoritaire (APLUS)
[Analyse : certains principes (contreparties) qui sont recevables pour les Médecins ne le sont pas jugées ainsi pour les Pharmaciens (conditionnement du remboursement des prestations par l’Assurance maladie au conventionnement du pharmacien ; obligation de recrutement d’un nouveau pharmacien titulaire remplaçant en cas de dé-conventionnement par l'Assurance Maladie; suspension de dispense de l’avance de frais des médicaments remboursés si sanction)... une renégociation est inévitable, même si le système de partenariat entre les officinaux et l'Assurance maladie n'est pas globalement remis en cause]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par les fonds NORDIC et AVISTA de la division CONVATEC de BMS pour US$ 4.1 Milliards, soit 2.5 fois le CA
[Analyse : dernière cession de Bristol-Myers Squibb pour finaliser son recentrage vers la Pharma en tant que pure player (et pour améliorer ses comptes), ConvaTec est une division spécialisée dans la fabrication de poches artificielles (ostomisés) et de pansements spéciaux, notamment pour les brûlés, avec 3400 employés, un CA de US$ 1.6 Milliard et 38% de PDM (les 2 principaux concurrents, le Danois Coloplast et l'Américain Hollister, ont été sûrement tentés, mais il y aurait eu des problèmes avec les autorités de la concurrence) ; BMS avait déjà cédé au même Avista sa petite filiale d'imagerie médicale pour US$ 525 Millions en 2007, et a décidé de faire un spin-off en bourse pour Mead Johnson, sa filiale d'alimentation infantile ; dès maintenant, BMS entre dans la phase offensive de redéploiement par une acquisition, certes petite, mais bonne pour la communication et le moral des troupes, d'une Biotech spécialisée dans le cancer avec 2 médicaments dérivés des polyketides en phase clinique, Kosan Biosciences, pour US$ 235 Millions, soit 3 fois le cours de bourse avant l'annonce]

* Acquisition par le grossiste Allemand PHOENIX du Français CERP-LORRAINE, selon une opération amicale non précisée financièrement
[Analyse : c'est un moyen de se renforcer en France pour Phoenix qui est le 2ème acteur Européen, présent dans 23 pays ; ainsi, il double de taille en France (CA pro forma: € 1.6 Milliard) ; rappelons que la CERP Lorraine, historiquement alliée, mais distincte de la CERP Rouen (beaucoup plus importante), est aussi une coopérative de pharmaciens : il paraissait naturel aux experts qu'à terme elles se rapprochent, et la présente acquisition laisse la CERP Rouen (+ Bretagne) bien seule en France avec une PDM de 23% (vs. 39% pour l'OCP/Celesio et 29% pour Alliance Healthcare)]
                   + Juin 2008 : réaction de la CERP Rouen qui casse le contrat tacite de non-concurrence géographique entre coopératives CERP, en créant de nouveaux établissements dans des départements non-couverts, pour viser 75 départements à terme

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Hervé Gisserot, chez GLAXOSMITHKLINE France (GSK), comme P.-D.G.
[Analyse : auparavant, SANOFI-AVENTIS Allemagne, Directeur des Opérations Commerciales (2005 - 2008), SANOFI-AVENTIS USA, Directeur B.U. Cardiovasculaire (2004 - 2005), AVENTIS PHARMA HQ (USA), Vice-President Marketing & Sales Thrombosis US (2002 - 2004), AVENTIS PHARMA HQ (USA), Vice-President Global Medical & Marketing Thrombosis (2001 - 2002), AVENTIS PHARMA France, Directeur des Opérations Cardiovasculaires/Diabètes (2000 - 2001), RHÔNE POULENC RORER France, Directeur Unité Thérapeutique Cardiovasculaire/Thrombose (1998 - 1999), FOURNIER Canada, D.G. (1998), FOURNIER HQ, D.G.A. en charge de l'International (1997), FOURNIER France, Directeur Opérations Fournier Thylmer (1993 - 1996) ; Né en 1965 (estim.), Sciences Po (Paris), Insead (cursus General management)]

* Jacques Cessot, chez SANOFI-AVENTIS France, comme Vice-P.-D.G. (Christian Lajoux ayant été réélu Président du Leem pour 2 ans)
[Analyse : auparavant, SANOFI-AVENTIS France, Vice-Président Opérations Commerciales (2005 - 2008), SANOFI-AVENTIS France, Directeur Hôpital et Spécialistes (2004 - 2005), SANOFI-SYNTHÉLABO Espagne, D.G. (2003 - 2004), SANOFI-SYNTHÉLABO USA (2003), SANOFI-SYNTHÉLABO HQ, Vice-Président Directeur adjoint Marketing Groupe (2000 - 2002), SANOFI WINTHROP, Directeur Cardiovasculaires (1998 - 1999), ZAMBON France, D.G.A. Médical Marketing (1994 - 1997) ; Né en 1954, Médecine (Cardiologie)]

* Nicolas Meynaud, chez SANOFI-Pasteur M.S.D. France, comme Directeur de la Communication
[Analyse : auparavant, PR ÉDITIONS (GROUPE PR), P.-D.G., PHARMACEUTIQUES.COM (GROUPE PR), Directeur (Nicolas Meynaud a été, au côté de Dominique Vial, la cheville ouvrière du groupe PR et, de Pharmaceutiques.com depuis sa création) ; Né en 1970]

* Nicolas Bohuon, chez PR ÉDITIONS (IMS), comme D.G.
[Analyse : auparavant, CRM COMPANY, D.G. Santé (2008), NEX&COM (CMS, CÉGÉDIM), Directeur Associé (2003 - 2008), CMS (CONSEIL MÉDIA SANTÉ), D.G. en charge de la Stratégie, du Développement et de la Coordination des Enseignes (2003 - 2008), détails précédents dans la News Février 2008 ]

* Christophe Foucher, chez CS DERMATOLOGIE (SINCLAIR), comme Président
[Analyse : auparavant, GALDERMA (L'ORÉAL-NESTLÉ) Italie, D.G. (2003 - 2007), GALDERMA (L'ORÉAL-NESTLÉ) HQ, Vice Président MO-Afrique, puis Europe Centrale (1999 - 2003), GALDERMA (L'ORÉAL-NESTLÉ) Maroc, Directeur Marketing (1996 - 1999), GALDERMA (L'ORÉAL-NESTLÉ) HQ, Manager Business Développement (1993 - 1996) ; Né en 1967 (estim.), Pharmacie (Docteur), IAE (Caen)]

* François Sarkozy, chez AEC PARTNERS, comme Président
[Analyse : toujours, BIOALLIANCE PHARMA, Vice-Président et Membre indépendant du Conseil de Surveillance (2006 - ) ; auparavant, AEC PARTNERS, Consultant Associé, puis DG filiale USA (2001 - 2008), AVENTIS PHARMA France, Directeur Médical (1999 - 2000), HOECHST MARION ROUSSEL France, Directeur Médical et Pharmaceutique , HOECHST MARION ROUSSEL (USA), Vice-Président, Gestion Globale du Portefeuille et des Projets en Développement (1995 - ), ROUSSEL UCLAF (HOECHST) HQ, Chef de Produit International Antibiotiques, Manager Développement Clinique, puis Directeur du Développement International (1990 - ), ÉTAT, AP-HP, Interne des Hôpitaux de Paris puis Assistant Pédiatre (1983 - 1990) ; Né en 1959, Médecine (Docteur, Pédiatrie), Ancien Interne des Hôpitaux de Paris, DEA (Physiologie Respiratoire), Insead (MBA)]

Relation Client

* L'IDS (Institut de Données de Santé), créé en 2007, construit sa base de données géante des données de santé anonymisées
[Analyse : l'ouverture réciproque généralisée des données de remboursement de 65 Millions de personnes (tous régimes) aux acteurs du système (État, régimes d'assurance maladie, CNSA, UNPS, UNOCAM, CISS, Fédérations hospitalières publiques et privées) est engagée, même si on est loin d'échanges de flux standardisés et même si des systèmes partiels existaient déjà (ÉPIBAM) ; d'ici l'Été, un arrêté devrait ouvrir aussi l'accès aux syndicats de médecins libéraux, aux associations de patients et aux complémentaires, avec l'objectif d'une meilleure santé publique, d'une plus fine connaissance épidémiologique, d'une meilleure analyse de l'(in)observance, d'une réelle connaissance des parcours de soins, d'études médico-économiques solides... Tout cela est-il parfait et vertueux? Absolument pas, l'industrie Pharma au sens large, en tant que partenaire de la chaîne de soins, est complètement (et intentionnellement) ignorée]

Internet en Santé

* 2 nouveaux sites Internet Grand Public pour une intense campagne de mobilisation en faveur des 3 piliers de l'exercice officinal (monopole, capital, répartition), avec le slogan... défendre le métier, c'est défendre les patients
[Analyse : financée par le syndicat majoritaire, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), cette campagne forte veut sensibiliser Grand Public et politiques aux vertus du modèle
officinal Français en 2 volets : d'abord le site «tombezmaladeaujourdhui», avec 4 petites animations d’une minute chacune (une jeune fille fait tout pour attraper une grippe, une gastro-entérite ou toute autre maladie) ; ensuite, le site de l'action «defendezvotresante» avec une pétition nationale (lancée aussi dans les officines)... un fort teasing, une dramatisation voulue pour un impact maximal (rappelons que le réseau officinal accueille plus de 4 Millions de personnes par jour)... mais aussi le reflet de l'inquiétude, voire de l'anxiété de toute une profession, suite au rapport de la commission Attali et aux coups de boutoir Européens]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Baromètre IMS de l'hôpital en France : dynamique... mais de plus en plus régulé 
[Analyse : le marché hospitalier, direct ou indirect (rétrocession, prescription hospitalière déléguée) atteint les 35% du total aujourd'hui, en croissance forte depuis une dizaine d'années, tant en volume qu'en prix-innovation ; le CEPS contrôle les prix-volumes de l'essentiel de ce marché (rétrocession et liste en sus des médicaments onéreux), ne laissant une part de liberté qu'à ceux encore sous brevet dans le cadre de la T2A (contraintes, appels d'offre, CME) ; au sens strict (€7.5 Milliards, à Fin février), les leaders en PDM (€) sont Sanofi-Aventis (12.1%), Roche (9.7%, et n°1 en oncologie), Baxter (5.4%), GSK (4.4%), Merck KgAa (4.4%), Pfizer (4.3%), LFB (4.3%), BMS (3.7%), Fresenius (3.6%), Schering-Plough (3.4%, hors Organon); les produits leaders sont (€) Herceptin (Roche, 3.7%), Taxotere (Sanofi-Aventis, 3.3%), MabThera (2.7%), Loveox (2.6%), Avastin (2.4%), Eloxatine (2.3%), Remicade (2.2%), Advate (1.9%), Campto (1.8%), Tegeliine (1.6%), Taxol (1.6%), Erbitux (1.4%)] 

Gadgets de l’e-humain

Verichip lance à la télévision US pour US$ 200, Health Link, une puce RFID implantée sous la peau
[Analyse : un scan de votre bras (même si vous êtes inconscient) et le médecin peut accéder à votre dossier médical complet avec un lecteur spécial (il n’y a aucun contact), voilà la promesse produit ; Verichip est déjà un spécialiste des puces RFID sous-cutanées (à usage professionnel), avec un code de 16 chiffres, par exemple dans le domaine de la sécurité ; ici, il s'agit de données de santé et d'un produit de masse (le prix comprend l'implantation de la puce dans un hôpital, et il est agréé par la FDA), mais pas d'un DMP portable en direct : pour avoir accès aux prescriptions, à l’historique médical, aux allergies, il faut noter le code à 16 chiffres obtenu avec le scan et se connecter à un réseau sécurisé... qui, lui, contient les données]

* Révolution annoncée : le premier ordinateur portable avec écran Oled, l'AMOLED de Samsung, début 2009
[Analyse : 12 pouces, c'est un progrès important alors que les écrans couleurs Oled envahissent déjà nos petits appareils mobiles, et les écrans de télévision de grande dimension sont attendus peu après... au menu, cure de finesse (quelques mm) de légèreté, de souplesse (les Oled peuvent être courbés), des images plus vives, plus lumineuses et plus contrastées, tout en consommant moins d'énergie, et bien sûr Full HD... dommage pour le père Noël]

Divers

* Biométrie du nouveau passeport, moteurs de recherche, sites sociaux du Web 2.0, passe Navigo du Métro, les nouveaux dangers contre la liberté individuelle soulignés par la CNIL
[Analyse : du lever au coucher, nous sommes tous plus ou moins soumis à un double traçage ; un traçage dans l'espace (remise en cause de la liberté d'aller et venir) avec les systèmes de biométrie, de vidéosurveillance ou de géo-localisation, et, un traçage dans le temps (remise en cause de la liberté de pensée et d'expression... et du droit à l'oubli de ce que nous avons dit ou fait il y a "20" ans) avec les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux dans lesquels les informations les plus personnelles sont échangées ; la CNIL recommande ainsi la création d'un passe Navigo anonyme et gratuit (aujourd'hui, le Pass non tagué est payant, tandis que le Pass surveillé est gratuit!), un passeport bio-métrique avec les empreintes de 2 doigts (comme en EU) et non de 8 (comme en France)... et de faire reconnaître le caractère constitutionnel du droit à la protection des données personnelles avec une inscription dans le préambule de la Constitution]

* Un test génétique pour sélectionner les plus viables parmi des embryons humains in-vitro (publié dans Human Reproduction), et l'annonce officielle d'un embryon humain génétiquement modifié
[Analyse : les 2 expériences, indépendantes (Australienne et Américaine), s'exacerbent, même si la seconde n'a de nouveau que son caractère officiel ; et même si la première présente le côté positif immédiat d'améliorer la productivité de la fécondation in vitro (profils génétiques avec les puces à ARNm) ; certes, il ne s'agit ici ni de faire peur (les embryons obtenus ont été détruits après cinq jours de développement in vitro), ni de condamner les progrès de la science (au contraire), mais de suggérer de ne pas attendre les calendes pour la révision prévue de la Loi sur la Bioéthique en France dans un sens plus réaliste... et aussi de penser que ces problèmes d'éthique concernent l'humanité, et donc se doivent d'être discutés à une échelle supérieure à une nation, quelle qu'elle soit... vœu pieu?]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017