NEWS 
JUILLET 2005

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Juillet 2005

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* La fréquence des visites médicales des laboratoires pharmaceutiques auprès des Médecins forcée à diminuer (actualisation de la Charte de la Visite Médicale)
[Analyse : un accord visant à limiter la fréquence de passage des V.M. chez les médecins pour certaines classes thérapeutiques de médicaments (par exemple les hypolipémiants), signé entre les entreprises du médicaments (LEEM) et le Comité économique des produits de santé (CEPS) ; après concertation, le CEPS fixera les taux d'évolution de la fréquence des visites sur trois années (2006 à 2008), la première étant un objectif contractuel à ne pas dépasser, sous peine de sanctions (baisse des prix des produits ou révision à la baisse du contrat d'entreprise pour le Laboratoire concerné)... Premier faux pas du Président du CEPS (l'État va plus loin que son rôle de régulateur, pour se transformer en "justicier", alors qu'il en a été incapable pour ses propres décisions, sur les génériques vs. les princeps, par exemple) et recul contraint pour le LEEM (dont le Président déclarait 2 semaines auparavant que «toute limitation quantitative de la V.M. était inacceptable») ; cet accord fondé sur les panels de visites par produits/classes contient des biais fondamentaux dont on peut craindre autant d'effets pervers]

* Retrait du Marché de vieux médicaments pour les maux de gorge par l'HAS
[Analyse : des marques connues de l'automédication (SOLUTRICINE, PHARMACILLINE, LYSOPAINE, LOCABIOTAL, TYROTRICYL) contenant des antibiotiques à visée locale, dont certaines feront l'objet de re-looking ; une première décision de l'HAS sans impact financier majeur]
                   + Octobre 2005 : sans surprise, le relais est assuré pour ces produits grâce à une formulation différente sans antibiotique ; par exemple, la Lisopaïne lance une nouvelle formule avec un autre antiseptique (à la place de l'antibiotique) et le Lysozyme voit sa concentration augmentée

Politique et économie de la Santé

*  67 pôles de compétitivité pour un total de € 1.5 Milliard sur 3 ans, dont 2 pôles de dimension mondiale sur 6, en Santé
[Analyse : le pôle MédiTech Santé en Île-de-France et Lyon-Biopôle en virologie en région Rhône-Alpes sont lauréats, alors que le pôle innovation thérapeutique d'Alsace Biovalley et le pôle Toulousain Cancer biosanté (sur l’ancien site AZF) ont moins la priorité, donc sont moins dotés ; une mesure bienvenue pour stimuler l'innovation, à l'instar de ce qui se fait aux USA, Grande Bretagne, et à l'échelle régionale en Allemagne... Souhaitons que les écueils (saupoudrage, relâchement de l'effort à moyen terme, coordination public-privé inaboutie] seront évités, surtout pour le pôle Île-de-France, dispersé géographiquement à Paris, Romainville et Évry]
                  + Juin 2008 : suite à un audit d'évaluation confié par l'État après 3 ans à Arthur D. Little et CMI, sur les 71 pôles actuels (4 nouveaux entrants en 2006-2007), 58 ont satisfait en partie à leurs objectifs (essentiellement qualitatifs notamment dans la dynamisation Public-Privé... trop tôt en terme d'innovations et de brevets), y compris les 7 pôles de santé (surtout Lyon Biopôle et Alsace Biovalley)... les cabinets conseillent de pérenniser en l'état le processus pour 3 nouvelles années (en maintenant les dotations publiques, et en stimulant les financements privés, notamment via les V.C. et les business angels re-déployés par les mesures ISF et les entreprises par le crédit d'impôt recherche)

* Informatisation du DMP (dossier médical personnel) : au moins 6 consortiums en lice
[Analyse : l'appel à candidature a été publié au Bulletin officiel des marchés publics (date limite: 16 Août, rectifié 16 Septembre, et seul pré-requis : expérience antérieure), mais le cahier des charges détaillé est reporté à mi-2006. Les 6 consortiums déjà candidats sont : (1) Invita (filiale du consultant Accenture), La Poste, 9Telecom, (2) Siemens, Bull et EDS, (3) Steria et Ares, (4) Capgemini, IBM et France Télécom, (5) Santeos (Atos Origin, HP et Unimédecine), (6) EADS, CS et Allô Doc, et des rumeurs se portent sur Cégédim ou Oracle, voire Symphony ; le financement de préparation est à la charge des candidats (seuls ceux qui seront retenus seront rémunérés à hauteur de € 10 à 20 par DMP par an) ; pour mémoire, le RSS, après avoir échappé à Cegetel, est géré par Atos et France Télécom] (voir détail et actualisation régulière : Dossier Pharmaclient N°14)
              + Mai 2006 : le DMP est entièrement re-formaté, le rôle des consortiums est dénaturé, Dominique Coudreau part en retraite, et le nouvel homme fort du DMP est Jacques Sauret

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par l'Israélien TEVA de l'Américain IVAX par OPA amicale à US$ 26 par action, soit une prime (modeste) de 14% par rapport au cours de clôture, pour un montant total de US$ 7.4 Milliards
[Analyse : Teva, une entreprise inconnue il y a 10 ans, affichait déjà une capitalisation boursière de près de US$ 20 Milliards et redevient le premier génériqueur mondial (place perdue lors de l'acquisition d'Hexal par Novartis) ; Ivax a réalisé environ les deux tiers de ses ventes de US$ 1.84 Milliard en 2004 dans les génériques (le tiers restant concernant des médicaments sous brevet, essentiellement galénique, comme des inhalateurs pour l'asthme) ; l'opération se fera en cash et échange d'actions et sera financée par emprunt, ce qui jette une ombre, compte tenu du prix payé élevé (20 fois le résultat net), de sa teneur défensive dans un marché en consolidation (course à la taille) et des risques futurs aux USA (malgré des prévisions de croissance annuelle à 2 chiffres sur les 5 prochaines années pour les génériques) ; le nouvel ensemble pèsera près de US$ 7 Milliards de C.A... Pour mémoire, Teva avait déjà acquis Sicor en Janvier 2004 pour US$ 3.1 Milliards]

* Acquisition par le Suisse NOVARTIS de l'automédication de BMS aux USA pour US$ pour 660 Millions
[Analyse : les produits OTC de Bristol-Myers Squibb ont atteint un C.A. de US$ 258 Millions en 2004 (Excedrin, un antidouleur important, les lotions Keri et les anti-rhumes Comtrex) ; une belle complémentarité avec Novartis : Maalox (ex- Rhône Poulenc Rorer, contre les maux d'estomac) et Voltarène (anti-inflammatoire) ; note : pas d'impact en France (la filiale UPSA de BMS n'est pas concernée par l'acquisition)]

* Acquisition par le Néerlandais PHILIPS de l'Américain STENTOR pour US$ 280 Millions, soit près de 6 fois le C.A.
[Analyse : Stentor est spécialisé dans le stockage, la gestion et la distribution d'images numériques issues de radios médicales, avec un C.A. de US$ 50 Millions, en très forte croissance et essentiellement à l'hôpital ; une acquisition modeste à un prix énorme pour le géant Philips (sa division médicale pèse 20 % de son C.A., soit € 5.8 Milliards) dont la stratégie est de se rapprocher, par croissance externe, du leader mondial General Electric]

* Acquisition par le Suisse ROCHE de GLYCART pour FS 235 millions de francs
[Analyse : le Suisse GlycArt Biotechnology est spécialisé dans le développement et la commercialisation d'anticorps et Roche avait déjà signé des accords de partenariat avec la société de Biotech qui dispose de 3 anticorps monoclonaux à visée anticancéreuse en phase de développement clinique... un domaine très prometteur]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Coos de Graaf, chez FOURNIER PHARMA comme D.G. (suite au rachat par Solvay)
[Analyse : auparavant, SOLVAY PHARMA HQ, directeur du marketing global (2000 - 2005), SOLVAY PHARMA Belgique, P.-D.G. (1996 - 2000), SOLVAY PHARMA Afrique du Sud (1992 - 1996), D.G. SOLVAY (1986 - ) ; Néerlandais, diplômé en marketing]

* Jean-Marc Ouazan, à l'Établissement Français du Sang (EFS), comme Directeur des Relations Institutionnelles et de la Communication
[Analyse : auparavant, Office national des forêts, Directeur des relations institutionnelles et européennes, puis de la formation (1999 - 2005), Conseiller d'Edith Cresson à la Commission Européenne, chargé des dossiers relatifs à la politique de l'éducation, au multimédia et aux NTIC (1996 - 1999), Professeur à l'Université Paris Dauphine et à l'IEP Paris (1989 - 1996), Responsable pour les questions d'emploi, d'éducation et de formation au cabinet du Ministre de l'Économie et des Finances (1981 - 1984) ; Né en 1949 (estim.)]

* Jean-François Riffaud, à la Croix-Rouge Française, comme Directeur de la Communication et du Développement des ressources
[Analyse : auparavant, Établissement français du sang (EFS), Directeur de cabinet, puis Directeur de la communication et des affaires internationales (1999 - 2005), Radio France Internationale, Responsable de la communication, puis chargé de mission auprès du D.G (1991 - 1998) ; Né en 1969 (estim.), DEA de droit international]

* Marc Santesmases, chez GSK (GLAXO SMITHKLINE) France comme Directeur du site de Production d'Evreux
[Analyse : depuis 1987, toute sa carrière dans le groupe, notamment en activité industrielle ; auparavant, directeur du site de Production en Mayenne ; 44 ans, docteur en pharmacie]

* Éric Patrouillard, chez LILLY (ELI LILLY), comme General Manager Zone Argentina, Chili, Uruguay, Paraguay 
[Analyse : auparavant, LILLY (ELI LILLY) France, Manager C.N.S., MICHELIN HQ, Ingénieur, puis Sales Manager Australie et Océanie, puis Sales & Marketing Director Africa Middle East, SCREG (BOUYGUES), Profit Center Manager, Né en 1965, HEI (Hautes Études Industrielles), MBA]

*  Jacques Saliba, chez CL-INNOVATION SANTÉ comme D.G.
[Analyse : auparavant, BAYER PHARMA France, Directeur des Ventes (2001 - 2005), BEAUFOUR-IPSEN, Directeur de la Visite Médicale (1992 - 2001)]

* Benoît Rabilloud, chez BAYER PHARMA France, comme Directeur des Ventes 
[Analyse : auparavant, BAYER PHARMA France, Directeur administratif et financier, BAYER PHARMA France, Directeur Contrôle de Gestion et Systèmes d'Information]

* Guy de Lanversin, chez HORIBA ABX, comme D.G.
[Analyse : auparavant, HORIBA ABX, Directeur Marketing, puis adjoint au D.G. (2001 - 2005), ABX, Directeur Europe, puis Développement Groupe (1999), ABX, Directeur France (1994-1996), ROCHE France, Manager R&D, INSERM et CNRS, Chercheur ; Né en 1957 (estim.), Docteur en biologie moléculaire, DESS de gestion des entreprises]

* Augustin de La Calle, chez Innate Pharma, comme Directeur du Business Development 
[Analyse :  41 ans, Ph.D. de la Freie Universität de Berlin]

Relation Client

* Acquisition par VNU d'IMS, pour un montant de € 5.8 Milliards, en cash et actions, soit plus de 20 fois les bénéfices
[Analyse : un changement majeur dans l'univers des panels de la Pharma (même si en France, Cégédim modifie la donne) ; le nouvel ensemble sera le leader global de la "market intelligence" pour 12000 clients - y compris Coca-Cola, Unilever and Procter & Gamble et tous les Labos importants- dans 110 pays ; IMS est un acteur incontournable pour le recueil des données de ventes dans le secteur de la pharmacie (éthique et OTC), un peu comme le Gartner dans celui de la high-tech (en France, il a aussi acquis récemment le groupe PR, éditeur de "Pharmaceutiques") ; VNU est déjà le premier prestataire d'études de marché au monde et des synergies -effectifs commerciaux, nouveaux services de bases de données- sont attendues du mariage, même si IMS est une vache à lait, dans un marché mûr et figé]
            + Septembre/Novembre 2005 : 40% des actionnaires de VNU (notamment le fonds Fidelity qui pèse 15%, et Kohlberg Kravis Roberts (KKR), Blackstone, Knight Vinke Asset Management et Templeton Global Advisors) se sont opposés à l'opération, ce que le Financial Times qualifie de «plus forte rébellion» depuis la Deutsche Börse ; une solution dans un premier temps ne semblait possible qu'à l'occasion de l'A.G. des actionnaires début 2006, sachant que VNU et IMS avancent dans les étapes légales de fusion, mais l'échec de l'opération a été obtenu avec l'éviction de son principal artisan, le P.-D.G. de VNU en Novembre

Internet en Santé

* FERRING lance www.pipi-au-lit.net un site Web destiné aux parents et aux enfants pour expliquer et dédramatiser l'énurésie.
[Analyse : simple, didactique et bien fait, ce site s'inscrit dans les nouveaux modes de communication directe des labos auprès du grand public ; c'est de la dédramatisation sérieuse, loin du côté ludique des "toons" de PASTEUR Vaccin, qui vise donc davantage les parents et les professionnels]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* En 10 ans, les passages aux urgences hospitalières ont augmenté de 10 à 14.5 Millions par an
[Analyse : une augmentation vertigineuse en volume, qui n'a rien à voir avec la canicule et qui déstabilise le fonctionnement de certains hôpitaux ; une tendance structurelle difficile à maîtriser (habitudes de consommations des Français, féminisation de la médecine libérale moins séduite par les gardes de nuit) pour les «centres 15» de réception et de régulation des appels d’urgence » et pour le nouveau Médecin traitant]

* Les emplois en R&D en Pharma ont doublé en France entre 1992 et 2002 (Source LEEM, bilan économique 2005) et placent le secteur en position de co-leader (source Ministère de la Recherche)

R&D Production Commercialisation Administration
7300 27600 29200 17000
14700 32700 30400 19600
Pourcentage des Effectifs en R&D par secteur industriel en France
Aéronautique Pharma NTIC Médical (Disp.) Informatique Chimie Automobile
20.7% 20.6% 20.1% 17.0% 9.2% 7.6% 7.1%

Gadgets de l’e-humain

OAKLEY et OLITEC lancent le MP3 dans 2 gammes de lunettes de soleil concurrentes
[Analyse : ces lunettes de soleil intègrent un baladeur MP3 dans un modèle très "tendance", l'électronique étant embarquée dans les branches de lunettes, et les écouteurs formant un nouvel appendice ; batteries Li-Ion, flash 256 ou 512 Mo, liaison USB 2.0... pour ceux qui les trouveraient lourdes, l'alternative consiste dans les lunettes de soleil intégrant un module Bluetooth de téléphonie mobile... de quoi frimer sur les plages pour, au mieux, 150 €]

Divers

* La chaussure intelligente pour les enfants "Télé-vores" à risque d'obésité
[Analyse : une étudiante de Londres vient d'inventer des chaussures qui comptent le nombre de pas effectués dans la journée, grâce à un bouton caché sous la semelle, et envoient l'information à un boîtier connecté à la télévision. Le deal ? 1 500 pas autorisent à 15 minutes de télévision... au-delà, le petit écran s'éteint automatiquement, soit 12 km par jour pour pouvoir zapper pendant 2 heures d'affilée! Question de motivation, au moment où la CNAM publie sa première étude sur les enfants obèses en France : déjà 10.2% des moins de 18 ans, en augmentation effrayante... à la suite des USA et de la Grande Bretagne (33%, et 14% chez les moins de 10 ans)]
               + Septembre 2005 : la prise en compte, même tardive, de la croissance alarmante de l'obésité dans le monde a conduit à la création de l'IFAVA (Alliance Internationale pour lutter contre l'obésité, International Alliance for Fruit and Vegetable) à l'occasion de l'ouverture du 18eme Congres International de la Nutrition à Durban, une ONG rassemblant seulement des associations sans but lucratif ou des agences publiques

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017