NEWS 
JUILLET 2003

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

Propos à méditer (Eric Cornut, Président de NOVARTIS France, 16 Juillet 2003, Figaro): "Retraites, santé: mêmes causes, mêmes effets. L'une des composantes essentielles du succès des traitements de pathologies lourdes est constituée par les "aidants" familiaux . Double effet de ciseaux: leur nombre va diminuer en même temps que le vieillissement de la population va s'accroître. Les acteurs de soins bénévoles vont sans doute figurer en bonne place dans les dispositifs d'hospitalisation à domicile: meilleure prise en charge thérapeutique, approche plus humaine de la maladie, meilleure maîtrise des dépenses de santé... Mais ils manquent de conseils et d'information pour mieux doser leur aide et leur implication dans le temps et c'est pour eux une épreuve douloureuse, une fatalité invivable. Le burn-out des proches est une réalité coûteuse avec son lot d'arrêts maladie, sa consommation de psychotropes +... www.proximologie.com "

 

NEWS   Juillet 2003

Les évènements du mois de Pharmaclient.net

Stratégie Pharma

* Selon IMS France, les produits à service médical rendu insuffisant représentent 18.5% du marché ville en volume et 8.5% en CA, répartis en 26.7% pour les vasoprotecteurs (veineux), 18.5% pour les vasodilatateurs, 8.5% pour les expectorants, 5.5% pour les suppléments minéraux, 3.3% pour les décongestionnant

Politique et économie de la Santé

* "Les Systèmes de Santé en Questions, Allemagne, France, Royaume-Uni, États-Unis et Canada", Nouveau livre d' Anne-Laurence Le Faou, Maître de Conférences à Paris VI (Éditions ELLIPSES)
[Analyse : auteur rare (ouvrage remarqué d'économie de la Santé en 1997), le Docteur Le Faou approche ce sujet complexe avec pragmatisme et sens de l'historique des systèmes et des mesures prises pour tenter de les maîtriser; le livre est très documenté, approfondi, sans indulgence pour les idées reçues; il éclaire par comparaisons et contrastes, les voies étroites possibles utilisées par les régulateurs sociaux face à des problèmes similaires (comportements, financements, dépenses, corporatisme, redistribution)... La lecture ESSENTIELLE de cette période estivale, pour prendre du recul en restant modeste]

* Allemagne: Réforme sans précédent décidée en commun par le pouvoir politique et son opposition pour ramener les cotisations maladies de 14.3% à 13% du salaire brut et économiser € 10 Milliards en 2004 (sur un total de 150 Milliards) et 20 Milliards par an à partir de 2006
[Analyse :  une réforme à regarder de près compte tenu du parallélisme et de la convergence avec le système Français (le déficit prévisionnel 2003 est € 3 Milliards contre 10 en France) et de son ampleur: au menu, remboursement des seuls médicaments sur ordonnance, ouverture du circuit de distribution hors pharmacie, création d'un organisme indépendant pour l'agrément au remboursement, ticket modérateur de 5 à 10 € par visite (médecin spécialiste), de 10 € par trimestre (médecin généraliste) et de 10 € par journée d'hospitalisation (jusqu'à 28 par an), prothèses dentaires et lunetterie non remboursées pour les adultes (assurance complémentaire obligatoire), indemnités maladie et maternité supportées par les ménages (respectivement via une assurance et via l'État) et non plus par l'employeur, baisse des prix des médicaments brevetés de 16%, etc..]
+ Juin 2004 : effet financier immédiat, les caisses Allemandes annoncent un excédent de € 1 Milliard au premier trimestre 2004 ; revers, la grogne de la population s'est traduit dans les urnes pour la coalition au pouvoir

* Rapport de la Mission Grall, Monier, Woronoff Lemsi sur les dérives des dépenses de médicament à l’hôpital 
[Analyse : 6 axes d’action avec, pour chacun, des propositions de mesures à court, moyen et/ou long terme.
1, Afficher la politique nationale du médicament à l'hôpital et structurer sa mise en œuvre (via la DGS);
2, Reconsidérer les procédures nationales d’accès au médicament et à l’innovation (réduction “drastique” de la réserve hospitalière, décidée avec l’AMM et suppression de la possibilité pour les industriels d’accéder au marché avant le passage du médicament devant la Commission de la transparence et le CEPS;suppression de la procédure d’agrément aux collectivités et limitation de la procédure de rétrocession; regroupement des deux types d’ATU sous le statut d’ATU nominatives, avec dossier de justification du prix proposé); concernant le prix du médicament à l’hôpital, le rapport opte pour des solutions “modulées” en fonction des caractéristiques des médicaments:  fixation, au plan national et après négociations avec le CEPS, d’un prix plafond pour les médicaments orphelins ;  développement de groupements d’achats inter-hospitaliers, négociations d’accords prix-volumes et regroupement des principaux acheteurs pour les médicaments innovants (ASMR 1 ou 2) et les médicaments coûteux; maintien de la liberté de négociation actuelle des établissements pour les autres médicaments, création d'un équivalent du NICE Britannique; 
3, Mettre en place un dispositif obligatoire d’évaluation post-commercialisation et de réévaluation y compris médico-économique (réalisation d’études par les laboratoires sous le contrôle d’une structure nationale ou création d’un fonds d’évaluation financé par l’industrie); 
4, Responsabiliser les acteurs en favorisant la diffusion auprès des prescripteurs d’une information indépendante, notamment via une convergence du FOPIM et du CNHIM et l’élaboration, au niveau de l’ANAES de guides sur les bonnes pratiques de la sécurisation du circuit du médicament. et en renforçant les COMEDIMS; 
5, Sécuriser le le circuit du médicament grâce à une informatisation totale de la chaîne (prescription, délivrance), par la réalisation par les laboratoires de conditionnements unitaires marqués pour chaque spécialité, par le codage; 
6, Améliorer les modes d’allocations budgétaires, avec une limitation des enveloppes fléchées aux maladies et aux médicaments orphelins et l’adaptation, au plan régional, des dotations des établissements... Un rapport complet, complexe, parfois confus, en réponse à la complexité inimaginable des circuits, des modes de décisions, des organismes multiples et concurrents, etc., qui existent actuellement pour l'hôpital]

* 84 médicaments dé-remboursés comme obsolètes ou inadaptés (enjeu minime: € 42 millions d'économies en année pleine, soit € 0.5 Million en moyenne par produit)
[Analyse :  la liste fait apparaître des associations de corticoïdes et d'antibactériens ou des corticoïdes seuls par voie orale, jugés comme inutiles, voire nuisibles pour les antibactériens à faible dose, inducteurs de résistances, qui pourraient être retirés du marché à court terme; ainsi que des produits mineurs (collyres: Vitacic, Dulciphak) ou de vieilles marques à "relookées" éventuellement pour l'OTC (Néo-Codion, Biocalyptol, Calcibronat, Extranase, Fortal, Hexapneumine, Mutesa, Spasmodex, etc.]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par ROCHE d'IGEN International pour US$ 1.4 milliard
[Analyse :  l'opération est une intégration du détenteur d'une série de brevets pour des produits commercialisés par Roche, suite à un différend vieux de 5 ans sur le paiement des royalties; pour Roche, les licences d'Igen ont généré un CA de FS 560 Millions en 2002 avec une croissance annuelle de 23 %, comparés aux FS 7.2 Milliards, soit € 4.9 Milliards, de sa division diagnostics de Roche; le prix de la sécurisation d'un marché est ici particulièrement élevé]

* Acquisition par ITALFARMACO (Italie) et LICONSA (Espagne) de 56% du capital d' EFFIK, spécialisé en Gynécologie (côté au Nouveau Marché de Paris)
[Analyse : Effik a réalisé un CA de € 19 Millions en 2002, avec 118 collaborateurs et 2 filiales en Espagne et Italie; la Direction actuelle - Philippe-Marie Perrin, P.-D.G. et Fondateur (en 1992) et ancien P.-D.G. et Fondateur de DAKOTA PHARM, acquis par SANOFI- détient toujours 8 % du capital d'Effik et restera en place, selon la Société]
OPA lancée en Octobre 2003 sur les 35,46 % restant du Capital (initialement, 56.41 % du capital au prix de 25 € l'action

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Michel Nakache, comme Président AACC Santé
[Analyse : actuellement, EURO RSCG LIFE France, P.-D.G. et CEO Europe/Asie, ex-  OGILVY, TORRENT, SEARLE France, GLAXO France,  Né en 1953]
Programme du nouveau Président: Renforcer la représentativité de la délégation en faisant adhérer de nouvelles agences, Maintenir et augmenter l'engagement des agences santé de l'AACC sur un certain nombre de principes dans leur relation avec le marché et avec les annonceurs, Développer la communication de l'AACC Santé, Tisser les relations au niveau européen avec les autres associations et représentations d'agences santé

* Alain Huriez, chez NÉOVACS (société de biotechnologie spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques antiviraux et anti-cytokines) comme D.G.
[Analyse : le conseil d'administration est désormais présidé par Philippe Pouletty, D.G. TRUFFLE Venture, et a récemment accueilli Jean-Jacques Bertrand, en retraite, ancien P.-D.G. d'Aventis Pasteur et V.P. du Conseil de Surveillance de GUERBET, et Pierre Verstraete, P.-D.G. de SCHERING PLOUGH France]

* Hervé Bonnaud, chez NEX & COM SANTÉ (fusionné avec ART & STRATÉGIE) comme Président avec pour la nouvelle entité juridique 55% du Capital, Nicolas Bohuon, étant Directeur Associé avec 5% (et restant D.G. de CMS), CÉGÉDIM et CMS, 20% chacune, Pierre Etienne Lagache en devenant Président d'Honneur
[Analyse : ex- SAATCHI & SAATCHI HEALTHCARE France, Président du Directoire (1994 - 2003), Médecine, 3ème cycle Marketing ESSEC]

* Natalie Woodford, chez GSK France comme Directeur des Ressources Humaines
[Analyse : ex- GSK UK, Vice-Présidente Ressources Humaines (2001 - 2003), GSK Santé Grand Public Europe, Directeur des Ressources Humaines (1996 - 2000), SMITH KLINE BEECHAM, Secteur Automobile, Double Nationalité française et anglaise]

* Bruno Philippon chez PHYSCIENCE, comme D.G. France
[Analyse : ex- Directeur Marketing Commercial (2000 - 2003), SANOFI-SYNTHELBO OTC, Directeur Marketing, né en 1964, Pharmacie, MBA (EM Lyon)]

Relation Client

* Acquisition par YAHOO ! d'OVERTURE pour US$ 1.63 Milliard
[Analyse : Face à un Google de plus en plus puissant et dont les outils publicitaires (AdWords, AdSens) ont de plus en plus de succès (le seuil des 100.000 annonceurs a été franchi), le groupe Internet Yahoo! décide de racheter son concurrent Overture, spécialiste des liens sponsorisés et de la publicité; le marché américain des moteurs de recherche est en pleine effervescence, alors qu'en France, ce marché publicitaire est balbutiant... les 5 principaux fournisseurs d'accès à Internet (Wanadoo, Lycos, Tiscali, AOL, MSN, pesant 81% du marché de la connexion) viennent d'annoncer qu'ils créent une régie publicitaire commune]

Internet en Santé

* nouveau site Internet Pharma de BIOFAR
[Analyse : belle réalisation séduisante et dynamique, entièrement en Flash; petit regret: une section (nouveautés) encore en construction et un contenu documentaire limité. Réalisation ADHOC Design]

* "Relookage" du site TEVA pour les génériques
[Analyse : présenté en avant première à PHARMAGORA, le site vise l'efficacité de la Relation commerciale avec les Pharmaciens (accès sécurisé); TEVA offre en outre « un choix de services sur
mesure » Tevassistance Audit, Substitution et Formation]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* 2 579 € par habitant... Les dépenses de santé ont doublé de 1990 à 2002
[Analyse : les dépenses de santé ont atteint € 157,9 milliards en France en 2002; la France se situe au cinquième rang des pays de l'OCDE avec des dépenses représentant 10,4% du PIB (USA, 13.9%, Suisse, 10.9%, Allemagne, 10.7%, mais UK, 7.6%); le prix moyen des médicaments a baissé de 1,1% comme en 2001, grâce au développement des génériques, dont les ventes ont fait un bond de 43%; la souscription croissante des Français aux assurances complémentaires a également induit une baisse importante de la part des dépenses de santé restant à la charge des ménages, stabilisée à 12%]

Gadgets de l’e-humain

* Beaucoup de nouveautés LCD et OLED pour les écrans plats au SID 2003 (Baltimore), en vue du remplacement des tubes TV cathodiques (1 Milliard dans le monde !)
[Analyse : la technologie LCD entre dans une phase d'industrialisation de masse (usine Samsung de génération 7 fin 2004 pour produire des écrans de 30 à 54 pouces 1920x1080 pixels) en concurrence avec la technologie Plasma, développement des LCD-LTPS jusqu'à 15 pouces (limités jusqu'à présent à 5 pouces), des OLED à matrice active avec des prototypes de 20 pouces, émergence de la technologie électroluminescente inorganique (écran jusqu'à 17 pouces de iFIRE) et de la technologie bistable (écran de PDA 8 couleurs de NEMOPTIC ou 4096 couleurs avec iMOD d'IRIDIGM ou de l'encre électronique): tendances: forte baisse de prix pour le marché grand public, augmentation du contraste, soit 1000:1 voire 2000:1, augmentation de la définition, jusqu'à 150 pixels par pouce pour la future TV haute définition et les futures versions plus rapides de l'ADSL et de l'UMTS et plus faible consommation électrique, de 10 à 200 watts. Ces écrans plats vont envahir notre vie quotidienne... et même changer notre environnement artistique ou émotionnel, avec le concept de "l'intelligence ambiante"]

* Pour les longs trajets en voiture et les passagers turbulents (ou les cadeaux d'affaires), le lecteur de DVD-vidéo mobile, avec un écran de 18 cm, avec autonomie de 6 heures ou alimentation via allume-cigare: ACOMAX 120, 560 € H.T.

Divers

* Corollaire de la Loi de Murphy (Loi de l'en...nui maximum): une tartine beurrée ou confiturée tombe malencontreusement d'une table du côté tartiné. Un physicien de Birmingham, Robert Matthews, l'a confirmé expérimentalement (www.mathsyear2000.org/thesum/issue8/index.html) dans 62.1% des cas. La vraie cause n'est pas le poids supplémentaire du beurre ou de la confiture, mais la hauteur de la table. Conclusions: élevez la table à 2,50 m ou inversez la position de la tartine, et en tous cas, repensez votre organisation !

* Le plus beau site de Feux d'Artifice selon Micro Hebdo: www.lemondialsaq.com ... Superbe séquence vidéo, avec une connexion permanente et le volume sonore réduit, par discrétion !

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017