NEWS 
AVRIL 2004

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Avril 2004

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Attaque simultanée des génériqueurs contre Mopral, le 15 Avril
[Analyse : 1ère molécule en France (€ 445 Millions/an en 2003, 11 millions de boîtes vendues, 2.5% des remboursements des caisses maladies), son certificat complémentaire de protection est arrivé à échéance à cette date, mais le répertoire de ce groupe générique est retardé d'au moins 2 semaines par l'AFSSAPS, empêchant toute substitution par les pharmaciens ; G-Gam, Ratiopharm, RPG Ranbaxy, Teva, Sandoz (...), vendent tous au même prix (différenciation par les sur-remises), soit € 9.10 la boîte de 7 gélules en PPTTC, 45 % de moins que le princeps (€ 13.23); cela représente un bond de 20 % du marché potentiel des fabricants de génériques ; AstraZeneca pousse le successeur Inexium (€ 20.10, seulement 14 u), ne diminue pas le prix de Mopral et garde un auto-générique "sous le coude" ; d'autres brevets d'envergure arriveront d'ici peu à expiration : l'hypnotique Stilnox (Juin 2004), l'antihypertenseur Zestril, l'antihistaminique Zyrtec et, dans un an surtout, l'anticholestérol Zocor]
+ Mai 2004 : inscription au Répertoire des génériques, le 10, avec un coût pour le retard de 200 000 €/jour ; substitution à 50% d'emblée, compte tenu de "sur-surstockages" des génériqueurs

Politique et économie de la Santé

* 25 États pour une nouvelle Europe à construire, forte de 450 millions d'habitants : L'Union Européenne accueille, le 1er Mai, 10 nouveaux pays et 75 millions de nouveaux citoyens
[Analyse : parmi les 10, 8 nouveaux venus d’Europe de l’Est disposent, pour la plupart, d’un droit des brevets différent, fabriquent essentiellement des génériques, et les médicaments y sont vendus beaucoup moins chers que chez les "Quinze" ; d'où une crainte justifiée d'accroissements du commerce parallèle ; à noter que certaines entreprises Pharma y ont puisé du savoir faire génériques (Novartis, Servier, ...)]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par SANOFI-SYNTHELABO d'AVENTIS pour € 55 Milliards (+14% par rapport à l'offre initiale de Janvier), après acceptation du Conseil de Surveillance d'Aventis et transformation de l'OPE inamicale en fusion amicale, et retrait de NOVARTIS
[Analyse : le nouveau n° 3 mondial de la pharmacie (et numéro un européen) est baptisé Sanofi-Aventis, à l'occasion du quatrième plus grand mariage de l'histoire de la pharmacie ; Sanofi propose au final 0,8333 action Sanofi-Synthélabo et 19,18 € pour 1 action Aventis accompagné d'une OPA subsidiaire prévoyant € 68,11 en numéraire pour chaque action Aventis et d'une OPE subsidiaire de 1,16 action Sanofi-Synthélabo pour 1 action Aventis, soit 71% en titres et 29% en cash ; Sanofi-Aventis reste loin derrière le leader du marché, l'américain Pfizer, presque deux fois plus gros que le numéro deux, le britannique GlaxoSmithKline (GSK), mais, en termes de capitalisation boursière (près de € 100 Milliards), il parviendra à entrer dans le Top 5 du secteur et aux USA, il disposera de la troisième force de vente (facteur clé pour le lancement du "rimonabant" en développement) ; en terme de R&D, son budget pro forma sera le deuxième (€ 3.3 Milliards, comparable à GSK) et en terme de concurrence et de Commission Européenne, une grosse cession est déjà entérinée : Arixtra et la Fraxiparine, avec l'usine associée, vendus à GSK ; objectivement (mais l'objectivité est difficile, compte tenu des contre-feux et écrans de fumée, de la saga humaine, des bons "Plavix"), il apparaît que toute l'intelligentsia franco-française était favorable (État, élites, politiques, syndicats, médias) à cette union, ce qui suggère que le groupe Aventis aurait été réellement dans une situation périlleuse à terme, que Sanofi ne pouvait prendre le risque de perdre ses actionnaires minoritaires actuels, Total et L'Oréal, sans verrouillage de son capital, que la promesse d'aucun licenciement a pesé lourd politiquement et socialement (mais des cessions et des départs en pré-retraite sont prévus et Sanofi utilisera la "severance"), que l'opération devrait être très coûteuse à terme en Allemagne, en France (les 2 cultures sont opposées), et très risquée aux USA, et qu'enfin le capitalisme à la Française a révélé encore aux pays Anglo-Saxons son particularisme, ce qui ne sera pas sans conséquence ; parité : un conseil d'administration de 17 membres composé de Jean-François Dehecq qui présidera le nouveau conseil d'administration et de 8 membres de Sanofi-Synthélabo et de 8 membres d'Aventis, dont on scrutera les restants, probablement proches de "la France" (idem pour le comité de direction); A noter que l'opération est un échec pour Jean-René Fourtou et Igor Landau qui avaient initié la solution Franco-Allemande en 1999 et que le premier ne s'est opposé qu'une fois à Sanofi dans les Médias, et d'autre part, que Novartis a réussi un parcours sans faute]

* Acquisition par la société d'investissement américaine CLAYTON, DUBILIER & RICE de VWR International, la filiale de distribution de produits et équipements de laboratoire, aux USA, de Merck KGaA (Darmstadt) pour US$ 1,65 milliard
[Analyse : avec 5.800 employés et un chiffre d'affaires annuel de US$ 2.8 milliards, en hausse de 6% en 2003, VWR International est un des premiers distributeurs de matériel médical pour l'industrie, la pharmacie et le secteur de l'éducation, qui continuera, cependant, à distribuer les produits Merck Biosciences (marques : Calbiochem, Clinalfa, Novabiochem, Novagen, et Oncogene Research Products) ; en France, Président : Werner Langlitz]

* Acquisition par le fond d'investissement BTT Finances de SOPHARTEX, filiale de façonnage de RECORDATI France pour € 17.3 Millions en cash, plus un emprunt de € 5.3 Millions et la distribution de € 3 Millions de dividendes
[Analyse :  Sophartex avait été acquise avec BOUCHARA en 2000 ; le groupe Italien Recordati fondé en 1926, qui est coté en Bourse à Milan, se recentre sur son métier de base dans un contexte de mutation du métier de façonnier en France]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Frédéric Van Roekeghem, comme Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé et de la Protection sociale, Philippe Douste-Blazy (UMP)
[Analyse : ex- Directeur de l'ACOSS (2003 - 2004) ; AXA, Directeur de l'Audit Central (2001 - 2003) ; ÉTAT, directeur du Fonds de solidarité Vieillesse (FSV) (1997 - 2001);  ÉTAT, Ministère du Budget, Chef du Bureau de la Vieillesse (1996 - 1997) ; ÉTAT, Conseiller Technique (Affaires sociales, Travail, Emploi) au cabinet de Jean Arthuis, Ministre de l'Économie et des Finances (RPR) (1995 - 1997) ; ÉTAT, Ingénieur en chef de l'Armement (1990 - ) ; Né en 1961,  Polytechnique (1980), Ensta (École Nationale Supérieure des Techniques Avancées)]

* Jean-Noël Treilles, chez BIOPARTNERS (Biotech Suisse), comme P.-D.G.
[Analyse : ex- MERCK France (MERCK A.G.), P.-D.G. et MERCK (A.G.) membre du comité exécutif (2002 - 2003) ; MERCK HQ, Head of Global Pharma Ethicals Business (1999 - 2001) et MERCK LIPHA (MERCK A.G.), P.-D.G. (1998 - 2002) ; LIPHA SANTÉ Groupe, P.-D.G. (1993 - 1998) ; LIPHA SANTÉ Groupe, D.G. (1992 - 1993) ; LIPHA SANTÉ Groupe, Directeur International (1990 - 1991) ; LIPHA SANTÉ Groupe, Directeur Développement Clinique (1988 - 1990) ; LIPHA SANTÉ Allemagne, D.G. (1982 - 1987) ; LIPHA SANTÉ Groupe, Manager Galénique (1988 - 1982) ; LIPHA SANTÉ Groupe, Ingénieur de Recherche (1968 - 1978) ; Né en 1944 à Toulouse,  Physique Chimie Lyon (Ingénieur),  Manager de l'Année 1994 (Nouvel Économiste),  Administrateur de l'Institut Aspen, Chevalier de l'Ordre National du Mérite, Officier de la Légion d'Honneur (2001)]

* Francis Faure, chez CHIRON France, comme Directeur Division Vaccins
[Analyse : ex- AVENTIS PASTEUR MSD France,  INSTITUT PASTEUR, (1970 - )]

* Benoît Cabanes, chez FOURNIER PHARMA France, comme Directeur des Opérations
[Analyse : ex-  FOURNIER HQ, Directeur Business Développement et Marketing (2002 - 2004) ; MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France, Directeur Stratégie ; MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France et USA ; SERVIER ; Né en 1958 (estim.), Pharmacie (Docteur), IAE

* Frédéric Cren, chez FOURNIER PHARMA HQ, comme Directeur des Opérations USA
[Analyse : ex-  FOURNIER HQ, Directeur Projets Stratégiques (2001 - 2004) ; B.C.G. France,  Consultant, puis Manager (1996 - 2001) ; B.C.G. Italie, Consultant (1992 - 1994) ; Né en 1966,  Université Paris Dauphine (Maîtrise de Gestion, 1988), John Hopkins University (Master International Relations, 1990), Insead]

* Elisabeth Hubert, chez FOURNIER PHARMA HQ, comme Directeur des Nouveaux Projets, des Affaires Publiques et du Business Development
[Analyse : ex- FOURNIER France, D.G. Opérations (2001 - 2004) ; DEBAT (FOURNIER), D.G. (1997 - 2001) ; ÉTAT, Ministre (R.P.R.) de la Santé (1995) ; Député RPR (1986 - 1995) ; CABINET, Médecin Généraliste (1982 - 1994) ; Née en 1956 dans la Sarthe, Médecine (Nantes)]
Mai 2004 : quitte le groupe

* Philippe Cohet, chez PCAS (DYNACTION), D.G. Exécutif
[Analyse : depuis 20 ans ex-RHODIA, comme Directeur Zone Europe (2003 - 2004); RHODIA ELECTRONICS and CATALYSIS, P.-D.G. (2001 - 2003) ; RHODIA, Directeur des Achats (1998 - 2001) ; RHODIA, D.G. Amérique du Nord (1995 - 1998) ; Né en 1961 (estim.), Mines (Saint-Étienne, Ingénieur)]

Relation Client

* Le Sémiologiste, premier logiciel d'aide au Diagnostic médical en Français (650 maladies et 5000 signes cliniques classés)
[Analyse : conçu par un hospitalier en retraite pour les PC, Mac et Linux ; ergonomique et efficace, selon tests au Médec ; interfacé avec Crossway (Cégédim), Médiclick et Mégabaze ; peut-être vendu, sans exclusivité aux Laboratoires pharmaceutiques : € 400 à l'unité... www.solution-as.com ]

* GOOGLE en "super forme", en relation avec son introduction en bourse (IPO)
[Analyse : Google toujours classé n°1 des moteurs de recherche dans le monde et en France, toujours le plus rapide (0.83 seconde de chargement avec image et objet) à charger, lance une formule d'e-mail gratuite Gmail (offrant pas moins d'1 Go d'espace de stockage, soit environ 200 à 500 fois plus que ses concurrents Yahoo!, 40 millions de comptes, et Microsoft MSN, 32 millions de comptes, leaders actuels) avec une publicité ciblée (publicités contextuelles AdSense, comme les AdWords dans les pages de résultats du moteur, après "lecture" des mails par des robots, ce qui a entraîné une levée de boucliers pour non respect de la vie privée) ; et Google s'introduit en Bourse en levant US$ 2.7 Milliards, ce qui devrait valoriser la société californienne autour des US$ 20-25 Milliards (jusqu'à aujourd'hui les données financières étaient secrètes : en 2003 près de US$ 1 Milliard de CA et un bénéfice net de 105,6 Millions]
+ Juin 2004 : réponse de Yahoo mail, par l'augmentation de la capacité des boites de 6 Mo à 100 Mo

* Acquisition par MICROSOFT d' ACTIVE VIEWS
[Analyse : une technologie de Reporting, permettant à Microsoft une offre de Business Intelligence assez complète, couvrant l'acquisition, le traitement et la restitution des données et s'ajoutant à son portefeuille CRM] 

* SIEBEL poursuit sa politique continue d'acquisitions, avec l'irlandais EONTEC, spécialisé dans les solutions bancaires, pour US$ 150 Millions
[Analyse : après les rachats récents d'Ineto Services en Janvier et d'Upshot et de Motiva en Octobre 2003, Siebel confirme que son offre ASP (CRM on Demand) est disponible en Europe (une version en Français), après les USA et annonce la sortie de la version 7.7 de sa suite CRM avec, pour la première fois, un module Hospitalier]

Internet en Santé

* Mouvement stratégique de BOIRON avec la réservation d'un ensemble de sites Produits
[Analyse : la liste des URL réservée est longue : arnigel.fr, arthrodrainol.fr, bioptimum.fr, camilia.fr, cephyl.fr, cocculine.fr, coryzalia.fr, gastrocynesine.fr, homeoaftyl.fr, homeogene.fr, homeoplasmine.fr, homeoptic.fr, homeostick.fr, itineraires-sante.fr, laboratoires-boiron.fr, oligogranul.fr, osteocynesine.fr, paragrippe.fr, pvb.fr, rhinallergy.fr, sportenine.fr, verrulia.fr, vetophyl.fr ... virage vers l'automédication, suite aux projets de réforme de la Sécurité Sociale ?]

* Top Sites Santé Grand Public selon Micro Hebdo: www.tasante.com et www.sante-mag.com 
[Analyse : Doctissimo perd du terrain en raison de la baisse de son dynamisme (Ta Santé, ciblé "Ado", promet une réponse aux questions par Médecins ou Psychologues sous 24 heures) et de l'absence de lien avec un format papier (comme Santé-Mag)]

Chiffres Clés de Pharmaclient

*  Le CA du marché pharmaceutique, estimé à US$ 466 Milliards en 2003 (source IMS) toujours fragmenté (Pfizer en contrôle un peu plus de 10 %, contre environ 5 % pour Sanofi-Aventis), à mettre en parallèle avec la somme des fusions-acquisitions dans la pharmacie ces cinq dernières années, estimée à US$ 474 milliards

Gadgets de l’e-humain

* TAXI 3, premier DVD haute définition en prélude à la TV HD (déjà disponible aux USA) et les premiers DVD jetables arrivent en France ("Les invasions barbares")
[Analyse : 2 "premières" indépendantes qui annoncent des mutations importantes ; 
aujourd'hui, deux types de DVD co-existent: DVD5 avec une capacité de 4.7 Go (simple couche) et DVD9 de 8 Go (double couche: la plupart des films Vidéo), car le DVD simple couche, double face (8.5 Go) est en perte de vitesse (il faut retourner le disque) ; 
d'ici à la fin de l'année 2004, les DVD à la norme BluRay, contenant 23 Go de données, soit 5 fois plus qu'avant (en double face, 50 Go annoncés) ; 
le premier lecteur de DVD (Pioneer) est lancé aux USA en 1997, les premiers lecteurs (de salon) en HD viennent d'être lancés en France (par exemple : Lecteur DVD DVD-HD935 Multizone, Samsung, Prix : € 210); 
en Septembre 2004 est annoncé le graveur double couche avec un nouveau logiciel NERO, le prix ne devrait être que de 30% supérieur aux graveurs simple face actuels vendus dans le quartier Montgallet à moins de € 100 en multistandard ; une nouvelle baisse des DVD-Vidéo est anticipée ; 
le DVD jetable, lancé tout d'abord aux USA par Disney et Thomson, débarque en France, disponible à la vente chez CDiscount (dès l'ouverture du loquet de sécurité fermant l'emballage s'opère une réaction chimique qui laisse 8 heures pour regarder le DVD et le rend illisible ensuite) : prix de vente à l'unité sera de € 2.49 avec 700 titres, en concurrence directe avec la location (type Filmbox) ; 
enfin, cerise sur le gâteau, le DVD haute-définition (HD) avec Windows Media 9 et une résolution native de 1440 points en horizontal par 816 lignes en vertical (vs. 720 x 434 avec un DVD standard), avec un mode progressif de bout en bout (pas entrelacé), avec 24 images/seconde comme au cinéma (et non 25), mais il faut un PC à configuration musclée et récente (recommandée : Microsoft Windows XP Media Center 2004, Lecteur Windows Media Série 9, Processeur Intel Pentium 4 3.0GHz ou AMD 3000+, 512Mo de mémoire vive Carte vidéo avec 128Mo de mémoire, écran haute résolution 1600*1200 ou mieux vidéo-projecteur, DirectX version 9, Lecteur de DVD-ROM standard, Carte audio multi-canal 24 bits, 96kHz d'échantillonnage, Kit d'enceintes 5.1 avec amplificateur)]

Divers

* Étude sur la contamination éventuelle du corps humain par les substances chimiques, menée par le Fonds mondial pour la nature (WWF)
[Analyse : réalisée auprès de 47 volontaires de 17 pays européens, dont 39 membres du Parlement européen... Tous sont contaminés par au moins un produit de chaque grande famille chimique, les pesticides organo-chlorés, les polychlorobiphényles, les retardateurs de flammes au bromure, les phtalates et les composés perfluorés ; en moyenne, 41 substances ont été détectées par individu, 13 d'entre elles ayant été systématiquement identifiées dans les prélèvements sanguins, dont un pesticide (le HCB) et un métabolite du DDT]

* Clonage : une nouvelle étape avec la première souris "gynogénique" (exclusivement issue de cellules femelles, mais pas la copie conforme de sa mère, comme Dolly 
[Analyse :  une équipe de chercheurs japonais (mission : générer le premier mammifère conçu par parthénogenèse – reproduction sans fécondation, donc sans mâle, chez une espèce sexuée) vient de franchir un nouveau pas dans cette voie ;  Note : aucun exemple de reproduction asexuée n’a jusqu’à présent pu être observé à l’état naturel chez les mammifères (un cas chez les Poissons) ; dans le même temps, plus de 21 000 gènes humains sont décrits avec précision par le groupe coopératif international (CNRS compris)]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017